logo travailler le social

7/01/2021

En quoi le rap français peut-il être facteur de mobilisation et de résistance?

Antoine Laune est éducateur spécialisé en activités socio-sportives et titulaire d'un Master en Ingénierie et Action Sociales. Travailleur social de terrain depuis plus de deux années, il travaille actuellement au sein de l'asbl EnéoSport en qualité d'animateur sportif. Ses travaux de recherche portent sur le rap et la mise en place d'événement sportifs comme stratégie d'une organisation.

télécharger le pdf

1/12/2020

Et pourquoi pas un statut d'artiste pour des personnes handicapées?

Dans le cadre ou hors du cadre de sa formation d’assistante sociale, Victoria Tielemans questionne le rapport aux activités créatives que l’on propose aux personnes handicapées. Tous ces projets, qu’elle en ait été observatrice ou participante, l’ont transformée. Ils lui ont apporté, à chaque fois, quelque chose de nouveau. Ils l’ont rendue plus ouverte à l’autre, à la différence, à la compréhension du monde et à l’écoute de son voisin. Et ils l’ont renforcée dans sa conviction de la pertinence de pratiques artistiques au bénéfice de la rencontre de l’autre. À partir du son travail de fin d’études, Victoria propose, au travers du texte qui suit, un véritable plaidoyer pour un accès possible au statut d’artiste pour des personnes handicapées.

télécharger le pdf

8/11/2020

Le sillonnage une pratique originale de travail de rue

Dans le cadre de sa 3ème année à Cardijn (Helha), Clémence Corten effectue un stage à l’ASBL Terres Rouges, à Cotonou (Bénin), et rencontre de nombreux enfants en situation de rue. Terres Rouges a mis en place ce qu’ils appellent le  «sillonnage ». Clémence n’a pas tout de suite compris la nécessité d’une telle pratique. Comment être utile sans réaliser d’aide concrète ? Comment arriver à des résultats  ? Que faisaient-ils à part discuter et jouer ? Ce n’est que progressivement que l’impact du travail social lui est apparu. Clémence a découvert une pratique moins institutionnalisée, plus libre, où le professionnel est un réel acteur de terrain. Chaque intervention de sa part est importante, peu importe son envergure. La proposition que l’auteure nous fait ici est limitée par deux aspects : C’est d’abord la spécificité locale qui crée la pratique. Ici le sillonnage se vit au marché de Dantokpa à Cotonou. Ensuite, l’analyse ne se base que sur l’expérience de Terres Rouges, lieu institutionnel de l’observation et de l’expérimentation de Clémence. Il n’en reste pas moins une plongée dans les réalités quotidiennes de ce marché de Dantokpa, et une proposition concrète de travail social qui nourrit la réflexion.

télécharger le pdf

5/10/2020

La décatégorisation, entre ouverture et indifférence

Julie Debucquois réalise un stage de troisième année d'école sociale au Québec dans une coopérative qui lutte contre l'exclusion sociale et la pauvreté en favorisant la mixité sociale. Un monde dans lequel le travail communautaire, l’intervention en réseau, les espaces de rencontres mixtes, les partenariats et collaboration sont rois, un contexte qu’elle imaginait idéal. Elle observe, apprend et agit pour se rendre compte que tout n’est pas si rose dans le monde du dehors, sans jugement, sans catégorie, sans distinction.

télécharger le pdf

14/09/2020

Le management par les valeurs questionné dans le cadre du non-marchand

Dans cet article, Vanille Wattiez défend la thèse selon laquelle le non marchand est un lieu particulièrement propice à la mise en œuvre d’un management par les valeurs. Après un détour par la notion de valeur, elle en dessine les grands traits et met en évidence les enjeux centraux. Elle analyse ensuite, la manière dont chacun d’eux se réalise, en quoi le non marchand y est propice mais aussi et surtout, quels sont les risques non négligeables auxquels il faut être attentif.

télécharger le pdf

4/01/2020

projet Résurgence – à la recherche de jeunes “disparus”

Julie Orban et Quentin Lanthier nous relatent ici une experience de recherche action portant sur des jeunes de 15 à 25 ans de la region de Charleroi en décrochage tant de la formation que de l’emploi (dits les “Neets”) en vue de leur proposer un accompagnement.

télécharger le pdf

11/01/2019

de l'usage de l'humour pour le travailleur social à partir d'une pratique professionnelle en protection de l'enfance

La protection de l’enfance. Des situations émotionnellement chargées. Des pratiques professionnelles qui se doivent d’intégrer et de gérer ces émotions. Le rire. Une solution ? Ethiquement acceptable ? Les réflexions d’une jeune professionnelle, Elise Guyomar, face à la complexité de la gestion de situations où le rire trouve sa place.

télécharger le pdf

23/11/2018

le secret professionnel, un outil pour soutenir les enjeux fondamentaux du travail social

Marc Chambeau, formateur à Cardijn (Helha) et membre du bureau du Comité de Vigilance en Travail Social (CVTS), nous livre ses réflexions quant au sens du secret professionnel dans les pratiques quotidiennes des travailleurs sociaux. Au contraire de ce que l’on pourrait penser, le secret professionnel engage à beaucoup dire. Beaucoup dire, mais pas n’importe comment. Dans le contexte de l’écriture de cet article (les modifications législatives en matière de secret professionnel), l’auteur rappelle les dimensions éthiques, déontologiques, mais aussi politiques du travail social.

télécharger le pdf

27/08/2018

j'ai fait le choix de discuter

Logane Langlois avait 21 ans en 2016, quand elle a écrit son travail de fin d'étude, à partir d’une expérience de stage au Centre de Jour communautaire en santé mentale «Feu Vert» à Québec. L’article qui suit est tiré de ce TFE.

télécharger le pdf

20/02/2017

manifeste du travail social

A l’heure ou le secret professionnel des travailleurs sociaux est malmené, le Manifeste rédigé par le Comité de Vigilance en Travail social (CVTS) prend toute sa pertinence en vue de réaffirmer les principes incontournables du travail social et de dénoncer la banalisation du non-respect de ceux-ci.

télécharger le pdf